Parution : Couleurs & Lumière, Chagall, Sima, Knoebel, Soulages…

Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre de l’exposition au Musée des Beaux-arts de Reims à l’occasion du 800e anniversaire de la Cathédrale et de l’installation des vitraux de l’artiste contemporain allemand, Imi Knoebel.

Durant la période de l’entre-deux-guerres, porteuse de tradition et d’avant-gardes, la perception du vitrail va changer : le passage du vitrail de maître et peintre verrier au vitrail d’artiste, lui-même parfois maître verrier, permet alors de constater une évolution des démarches des artistes contemporains, entre couleur et non couleur, et de constater leurs interrogations concernant le rôle de la lumière qui devient parfois un « matériau » à part entière. Quelle place donnent-ils à la couleur et à la lumière au sein d’architectures dédiées à l’art sacré : églises et cathédrales généralement marquées par deux approches esthétiques depuis le Moyen âge. Celle fastueuse et colorée qu’affirmait l’abbé Suger et celle minimaliste et austère des Cisterciens.

Cette question de la relation couleur/lumière/verre est au cœur des réflexions d’un grand nombre d’artistes dans le cadre de leur dialogue fécond avec les maîtres verriers, à l’origine d’évolutions techniques dans l’art du vitrail.

Nouvelles parutions de l’Inventaire de la région Haute-Normandie

Le service de l’Inventaire général du patrimoine culturel de la région Haute-Normandie, vient de publier deux nouveaux ouvrages dans la collection Patrimoine & Territoire, disponibles dès aujourd’hui :

Le Quartier Martainville

de Rouen

Ce livre retrace l’histoire urbaine du quartier Martainville à Rouen, ancien faubourg médiéval profondément modifié au cours des deux derniers siècles. L’intervention urbaine proposée comme réponses aux questions sanitaires, sociales sous-tend les modifications allant de l’assainissement de 1850 à la reconstruction d’après guerre, et enfin au secteur sauvegardé de 1964, faisant de ce quartier singulier un laboratoire urbain avant la lettre.

Du Vaudreuil-Ville-Nouvelle à Val-de-Reuil

Riche en iconographies et en explications, l’ouvrage sur l’histoire de Val-de-Reuil, ville nouvelle édifiée en pleine campagne dans les années 70, dans le cadre d’un programme architectural de 9 villes nouvelles décidé par l’Etat, a été écrit par Claire Etienne, conservateur général du patrimoine.

On y apprend notamment que le site du Vaudreuil a été retenu en 1967 et qu’outre son avantageuse situation géographique, à proximité de Paris et de Rouen, « l’un de ses atouts majeurs résidait dans le fait qu’il permettait, pour la première fois dans l’histoire des villes nouvelles françaises, non seulement d’en créer une de toutes pièces sur un terrain vierge de (presque) toute construction, mais encore de le faire dans un cadre totalement rural, manière de prendre au mot et de relever le défi lancé par le fameux aphorisme d’Alphonse Allais : Si l’on construisait les villes à la campagne, l’air y serait plus sain. »