Parution de Peindre en plein air au XIXe siècle

Les éditions Point de vues publient pour cette rentrée Peindre en plein air au XIXe siècle de Frédéric David.

Peindre en plein air au XIXe siècle

Dès le début du XIXe siècle, des peintres audacieux se mettent à brosser des paysages en plein air. lls rompent ainsi avec l’ancestrale peinture d’atelier et par voie de conséquence, bousculent les habitudes picturales. Quelles sont les raisons qui ont poussé ces artistes à se mettre à la merci de l’intense luminosité du soleil et des aléas climatiques ? Les inventions techniques de l’époque ont grandement facilité cette émancipation.

L’évolution des transports, la mise au point de peintures portables, la miniaturisation des accessoires, ont accompagné les artistes novateurs dans leur démarche. Les transformations de la société ont aussi rendu leur approche plus aisée. Les conséquences de la Révolution Industrielle ont facilité leurs tentatives. Enfin, le climat politique, très troublé de cette époque a contribué aux partis pris osés, voire iconoclastes.

Mais ce combat, qui part des simples paysagistes jusqu’à la révolution picturale des impressionnistes, ne fut pas sans risque. C’est au prix de gros efforts et d’une opiniâtreté sans faille que ces artistes du plein air surent imposer un nouvel œil sur ce qui les entoure. Ce livre tente de rappeler ce combat difficile contre un art officiel qui n’avait plus comme principale fonction que de défendre des avantages acquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *