Deux nouveautés pour finir cette année en beauté

Deux nouveaux ouvrages viennent enrichir nos bibliothèques en cette fin d’année, le premier est un ouvrage photo sur la ville du havre, Un Autre Ville Bleue, et le second présente le travail de l’illustrateur Harry Eliott, qui œuvra tout au long du XXe siècle en s’inventant une vie de gentleman anglais.

Une Autre ville Bleue

« Une Autre Ville Bleue » est une vision fusionnelle entre la manière de capter et de restituer la ville du Havre en images de la part du photographe Jacques Basile et les impressions ressenties au contact de la cité portuaire, mises en mots par le musicien Didier Guyot.

Harry Eliott

le Gentleman illustrateur

Si l’œuvre de Charles-Edmond Hermet, qui se choisit tout jeune homme le patronyme anglais d’Harry Eliott, fut extrêmement prolixe, les informations sur sa vie sont beaucoup plus rares. Et c’est peut-être aussi bien, tant l’homme s’était inventé sa vie, une vie rêvée outre-Manche, faite d’intérieurs cossus et chaleureux, de scènes de chasse à courre échevelées, de tenues élégantes… L’Angleterre où il ne mettra jamais les pieds mais qu’il fantasma, aussi bien dans son mode vie, en adoptant les coutumes vestimentaires et l’ameublement anglais, que sur le papier.

Cet ouvrage est publié dans le cadre de l’exposition « Harry Eliott, le gentleman illustrateur » présentée au Musée de Vernon du 17 décembre 2011 au 29 avril 2012.

Rencontres avec Tatiana MOJENOK NININ

Tatiana MOJENOK NININ est Docteur en Histoire de l’Art de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et ancienne conférencière au musée de l’Ermitage, elle a écrit un article pour le catalogue de l’exposition « L’Art russe dans la seconde moitié du XIXe siècle: en quête d’identité » du Musée d’Orsay.

Rencontres autour de l’ouvrage Les peintres russes et la Normandie au XIXe siècle aux éditions Point de vues.

Pour les peintres réunis dans cet ouvrage, la Normandie était une véritable école de plein air et de paysage, leur travail s’approchant des impressionnistes. Les toiles de Bogoliubov, Polenov, Repine, peintes entre 1850 et 1890 puis dispersées en Russie, n’avaient jamais été portées à la connaissance du public français.

Le jeudi 7 octobre à 18h
au Café de la librairie La Galerne au Havre.

Librairie La Galerne
148 rue Victor Hugo
76600 Le Havre
www.lagalerne.com

Le jeudi 14 octobre à 19h
à la Librairie du Globe à Paris.

Librairie du Globe
7, boulevard Beaumarchais
75003 Paris
www.librairieduglobe.com