Point de vues lauréat de 2 médailles au Grand prix de l’Académie de Marine à Paris

Le 9 octobre 2012 a été remis les prix de l’Académie de Marine à l’Ecole militaire de Paris.
2 titres parus aux éditions Point de vues en 2011 ont été récompensés sur 12 lauréats.

Les auteurs récompensés.

Le grand prix de l’Académie de Marine

Le Grand Prix de l’Académie de marine récompense l’ouvrage traitant tout sujet intéressant la marine ou la mer, paru au cours de l’année précédente, qui lui paraît répondre le mieux à son objectif principal : faire comprendre et aimer les choses de la mer, et en développer le goût dans le public.

L’Académie décerne chaque année des prix littéraires qui sont attribués à des ouvrages parus l’année précédente ou à l’ensemble de l’oeuvre d’un auteur. Le choix des ouvrages (historique, biographie, mémoires, voyage, roman, beau livre, album…) est fait parmi ceux qui ont été signalés par les membres ou adressés à l’Académie par les auteurs et les éditeurs qui sont informés de l’existence de ces prix. En règle générale une dizaine de prix littéraires sont attribués chaque année.

Les cartographes et les nouveaux mondes

Préface de François Bellec. Textes de Danièle Baverel, Pascale Goutagny et Josette Méasson

Les Cartographes & Les Nouveaux Mondes

Ce livre présente deux siècles d’évolution cartographique au travers de 12 grandes cartes (reproduction pleine page) et de leurs auteurs, en retraçant la genèse, le contexte et l’histoire de chacune de ces oeuvres. L’ouvrage présente également les découvertes mathématiques et rappelle les principes de la cartographie aux XVIe et XVIIe siècles.

Dans un porte-folio, une sélection de 8 cartes majeures (4 cartes de 70 x 50 cm et 4 cartes de 100 x 70 cm) permet d’apprécier en grand format les nombreux détails.

Ce livre a été soutenu par la Région Haute Normandie, Cap Marine Assurances et le syndicat des pilotes de Seine

 

Le phare Amédée

par Valérie Vattier et Vincent Guigueno

Le phare Amédée

Le Phare Amédée, tour métallique de 45 mètres de haut est considérée comme le deuxième plus haut phare de ce type au monde. C’est une invitation à un voyage au XIXe siècle, siècle où l’architecture métallique s’épanouit, où les ingénieurs-architectes ont l’ambition d’embrasser le progrès des sciences et des techniques, où les constructions des phares se multiplient sur toutes les mers du monde.

Conférence & Exposition sur le Phare Amédée

A l’occasion de la parution de l’ouvrage Le Phare Amédée, Lumière de Paris & de Nouvelle-Calédonie, la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris accueille le 7 octobre 2010 à 19h une conférence donnée par les auteurs, Valérie Vattier, Vincent Guigueno et Frank Guillaume.

Cette soirée donnera également lieu au vernissage d’une exposition consacrée au phare Amédée, présentant des objets (gargouille, plaque commémorative, système d’éclairage…) liés au monument.

Exposition du 7 octobre 2010
au 20 octobre 2010

Maison de la Nouvelle-Calédonie
4 bis rue de Ventadour
75001 Paris
www.mncparis.fr
métro Pyramides

Le Phare Amédée récompensé au Salon du Livre Insulaire 2010

Le Grand prix toutes catégories confondues du Livre Insulaire a été décerné le mercredi 18 août 2010, au livre de Vincent Guigueno et Valérie Vatier,  » Le Phare Amédée, Lumière de Paris & de Nouvelle-Calédonie «  paru aux éditions Point de vues en avril de cette année.

Organisé sur l’île d’Ouessant depuis 1999, le Salon International du Livre Insulaire rassemble les écrivains, les éditeurs des îles. Pour sa douzième édition (18 au 22 août 2010) les PRIX DU LIVRE INSULAIRE ont été remis par un jury composé de personnalités du monde littéraire insulaire.

Membres du jury :
Anne Queffélec, Présidente, Nivoelisoa Galibert, Catherine Domain, Gwen Catala, Danièle Auffray, Gérard Le Gouic,Gilbert David.


GRAND PRIX DES ILES DU PONANT

Le Phare Amédée • Lumière de Paris & de Nouvelle-Calédonie

Vincent Guigueno et Valérie Vatier
Editions Point de vues


Les phares sont les poèmes de la mer…
L’année du centenaire de la naissance d’Henri Quéfellec, grand ami de la mer, des îles, des phares, relisons son magnifique et rude roman «Un feu s’allume en mer » paru en 1956 et consacré à la construction du phare d’Ar Men, l’année de ce centenaire il a été présenté au jury des prix, par pure et heureuse coïncidence le livre de Vincent Guigueno et Valérie Vatier sur l’histoire du phare Amédée. Ce phare, construit dans la seconde partie du XIXe siècle, situé sur un îlot de corail qui s’appelait à l’origine l’ilot Amède, au sud-ouest de la Nouvelle-Calédonie, possède de nombreuses caractéristiques exceptionnelles que je n’aurai pas le temps ni la compétence de vous énumérer avec exactitude. La plus visible est sa construction en fer, comme une tour Eifel en quelque sorte, mais « habillée », et sans que le bon Gustave n’y apporta aucune touche. Il fut construit pièce à pièce à Paris, démonté puis remonté comme un Meccano pour reprendre l‘image du préfacier.
Dans les nombreux livres de qualité qui furent présentés au jury pour ce 12e Salon, l’ouvrage de Vincent Guigueno et de Valérie Vatier fut remarqué aussitôt et franchi haut la main les différentes et nécessaires sélections qui aboutissent au dernier vote dans les différentes catégories.
La seule interrogation qui se posa au jury fut de déterminer si au phare Amédée serait décerner le prix du Beau livre ou le Grand prix toutes catégories confondues du Salon. Les empoignades ne furent pas vives à ce sujet. Le choix était évident : le Grand prix !
Les phares sont les poèmes de la mer… quel magnifique poème celui d’Amédée.

Les éditions Point de vues tiennent à remercier chaleureusement les auteurs, ainsi que les membres de jury pour cette distinction.

Actu phare Amédée

France Ô – 2424 actu

Diffusé le : 16 juin 2010 à 12:19

Interview de Valérie Vattier  co-auteur de l’ouvrage « Le phare amédée, Lumière de Paris & de Nouvelle-Calédonie » au journal 12/13 de France Ô.

C’est-à-dire

le 18 juin 2010

C’est-à-dire est une émission radio diffusée sur RFO et présentée par Valérie Jauneau.

Pour l’actualité culturelle, C’est-à-dire évoque la publication du livre «  Le phare Amédée », co-écrit par la directrice du Musée de l’histoire maritime de la Nouvelle-Calédonie, Valérie Vattier, et l’historien Vincent Guiguenot. Valérie Vattier revient sur la genèse de cet ouvrage construit à Paris dans la seconde moitié du 19e siècle.

A Ecouter :

[jwplayer config= »Player Son » playlistid= »970″]

Nouveauté : Le Phare Amédée, Lumière de Paris & de Nouvelle-Calédonie

Certains phares sortent de l’ordinaire par leur site, leur architecture, leur histoire et l’intérêt que le public leur porte. C’est incontestablement le cas du phare Amédée, allumé en 1865 sur un îlot de la barrière de corail qui protège le lagon de Nouvelle-Calédonie.

Cette tour de métal, dessinée et construite à Paris, est fille de la révolution industrielle et des entrepreneurs français qui contrôlent alors le marché mondial des phares. Elle est ensuite démontée et transportée en pièces détachées vers une lointaine colonie du Pacifique, dont elle est devenue un symbole.

Quelle est la part de vérité contenue dans les étonnants récits qui circulent autour du phare Amédée : son envoi par erreur depuis la métropole, sa construction par Gustave Eiffel ? Grâce à de nombreux documents inédits, ce livre raconte l’histoire d’un phare d’exception, parisien de naissance, calédonien d’adoption.

Ce nouvel ouvrage coédité avec le Musée de l’Histoire maritime de Nouvelle-Calédonie et les éditions Point de vues est dès à présent en vente sur notre site et dans toutes les bonnes librairies au prix de 35 €.
Les auteurs, Vincent Guigueno et Valérie Vattier, respectivement chargé de mission pour le patrimoine «Phares et Balises» à la Direction des Affaires Maritimes et directrice du musée de l’Histoire maritime de Nouvelle-Calédonie, nous proposent une visite guidée d’un lieu emblématique de Nouvelle-Calédonie.