Claire Durand-Ruel Snollaerts invitée de l’émission radio L’Humeur Vagabonde

Demain, mercredi 12 juin 2013 à 20h, L’humeur Vagabonde, l’émission culturelle de France Inter présentée par Kathleen Evin reçoit Claire Durand-Ruel Snollaerts pour évoquer Camille Pissarro, à l’occasion de la parution de Camille Pissarro – Rouen – Peindre la Ville et de son rôle de co-commissaire de l’exposition Pissarro dans les ports présentée au MuMa du Havre.

Coupures de presse sur les Cartographes & les Nouveaux Mondes

Le Canard Enchaîné

du 27 juillet 2011

« Toute une invitation au voyage ouverte par cet ouvrage somptueux qui est à lui seul une découverte »

Le Canard Enchaîné du 27 juillet 2011

GEO

Août 2011 – N°390

« Un voyage dans le temps qui n’a pas de prix  » …

BATEAUX

Août 2011 – N° 639

« Les Trésors de la cartographie normande… Incontournable pour ceux qui trouvent toujours  que les pages des livres sont trop petites pour de tels documents »

A lire sur Voiles et Voiliers

Une nouvelle fois Voiles et Voiliers nous fait l’honneur de ces rubriques en publiant une critique de notre nouvel ouvrage Les Cartographes & les Nouveaux Mondes.

Cartographes normands de la Renaissance : la carte est leur territoire

Ils s’appliquaient à tracer des cartes précises et actualisées – mais y peignaient des sirènes cruelles et des monstres marins. Ils mariaient géographie et poésie, mathématique et ornement. Ils étaient pilotes, corsaires ou pirates. Ils étaient savants et artistes. Les cartographes normands de la Renaissance méritaient de sortir de l’ombre : les Editions Point de Vues leur consacre un ouvrage monumental de beauté et d’érudition, accompagné de magnifiques cartes grand format – fabuleux territoires…
Par Hervé Hillard

Photo editor John G. Morris remembers D-Day

France 24 reçoit en interview John G. Morris, directeur photo pour Life Magazine à Londres, pour décrire son 6 Juin 1944 et l’attente éprouvante des premières photos du débarquement de Robert CAPA.

Le livre Robert Capa • D-Day, préfacé et accompagné d’un texte de John G. Morris, raconte pour la première fois l’histoire de ces images uniques.

Les Cartographes au programme de la Tête au Carré

Demain,
Mercredi 25 mai 2011, à 14h04,
La Tête au Carré, l’émission radio de France Inter consacrée à l’actualité scientifique et animé par Mathieu Vidard reçoit Pascale Goutagny, géographes et co-auteur avec Danièle Baverel et Josette Méasson de « Les Cartographes & les Nouveaux Mondes » pour une émission autour des cartes.

A écouter en direct

Revue de web

La Tribune de l’Art : Les Peintres russes et la Normandie au XIXe siècle

Par Jacques Foucart, mardi 31 août 2010

La Tribune de l’Art, le site de l’actualité de l’Histoire de l’Art Occidental du Moyen-Age au Années 30, sous la plume de Jacques Foucart, fait la critique de l’ouvrage  » Les Peintres russes et la Normandie au XIXe siècle «  de Tatiana Mojenok Ninin publié en co-édition chez Point de vues et avec l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Veulais à l’occasion du Festival Normandie Impressionniste.

Extrait :

[…] on est agréablement surpris de découvrir grâce au livre de Tatiana Mojenok tant de paysages de Normandie, peints cette fois par des artistes russes de la deuxième moitié du XIXe siècle, et tous à trouver hors de France comme l’on peut s’y attendre. Porté par une méritoire et bienfaisante curiosité locale – celle de l’Association pour la sauvegarde du Patrimoine Veulais – et résultant des sagaces recherches d’une historienne d’art venue de Russie et fixée en France, un vrai gain pour l’historiographie nationale, l’ouvrage apporte une saisissante révélation. Que Veules-les-Roses (ill. 1) et toute la côte normande, de Cabourg à Dieppe, d’Etretat (ill. 2) au Tréport furent visités et choyés à partir des années 1850 par nombre de peintres sujets du Tsar : tous n’allaient pas à Nice et sur la Riviera ! Et tous n’étaient pas non plus impressionnistes ou si peu. Il y a à cet égard un vrai malentendu. Ce genre d’artistes, Bogoliubov au premier chef, tel un nouvel Isabey dont il fut justement le brillant élève entre 1856 et 1860, seraient-ils même regardés si on ne les qualifiait (par prudence !) d’impressionnistes ? Ou, plus insidieusement, si l’on n’en faisait au moins des précurseurs, censés comme tels annoncer sinon accompagner une libération moderniste estampillée une fois pour toutes du salvateur label impressionniste ? Du coup, peuvent-ils être enfin considérés pour eux-mêmes, jugés à leurs propres mérites, légitimés dans l’autonomie de leur sincère réalisme de paysagiste ? […]

Actu phare Amédée

France Ô – 2424 actu

Diffusé le : 16 juin 2010 à 12:19

Interview de Valérie Vattier  co-auteur de l’ouvrage « Le phare amédée, Lumière de Paris & de Nouvelle-Calédonie » au journal 12/13 de France Ô.

C’est-à-dire

le 18 juin 2010

C’est-à-dire est une émission radio diffusée sur RFO et présentée par Valérie Jauneau.

Pour l’actualité culturelle, C’est-à-dire évoque la publication du livre «  Le phare Amédée », co-écrit par la directrice du Musée de l’histoire maritime de la Nouvelle-Calédonie, Valérie Vattier, et l’historien Vincent Guiguenot. Valérie Vattier revient sur la genèse de cet ouvrage construit à Paris dans la seconde moitié du 19e siècle.

A Ecouter :

[jwplayer config= »Player Son » playlistid= »970″]